Retour

Mardi 04/02/2014

Lettre n° 273

par Jacques MOUTTERLOS

1e partie : Dans Notre République laïque

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la Loi de tous les citoyens, sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.»  Article 1 de la Constitution, adoptée par référendum, le 28 septembre1958.

« La République assure la Liberté de conscience …ne reconnaît, ni ne salarie, ni ne subventionne aucun culte..»

Loi de séparation des Eglises et de l’Etat, 9 décembre 1905.-


Hollande au Vatican

Communiqué de l'ADPLF



Marc Blondel, Président de la FNLP au Président de la république 23 Janvier 2014 par LIBRE PENSEE 04 Paris, le 21 janvier 2014,

Monsieur le Président de la République,

Les différents médias et les services de l’Elysée, ont fait savoir que vous aviez l’intention de vous rendre à Rome, auprès de la communauté vaticane, pour saluer le Pape François.

Cette initiative, que l’on peut considérer comme un accommodement à la laïcité de notre République, (…) se structure sur une de vos déclarations qualifiant le Vatican comme un Etat et renvoyant, ainsi, l’entretien à une justification diplomatique.

Or, il s’avère, Monsieur le Président, que le Vatican n’est pas un Etat, il suffit de préciser les conditions (statut d’observateur) qui qualifient le Saint-Siège dans les organismes internationaux (ONU, OIT…), pour s’en convaincre et de rappeler que les accords de Latran en 1929 avec l’Italie stipulait que le Pape ne pouvait pas jouer de rôle politique sur la scène internationale. A la vérité le Saint-Siège ne réclame d’ailleurs pas cette situation qui le conduirait à soumettre son fonctionnement à la loi des hommes –voir la déclaration des droits de l’homme par exemple- et il serait contraint à ce titre de verser une contribution correspondant à sa situation économique, comme les Etats recensés à l’ONU [...]

Au demeurant peut-on qualifier d’Etat un territoire sur lequel 32 citoyennes et 540 citoyens perdent leur qualité lorsqu’ils abandonnent leurs fonctions professionnelles, c’est la citoyenneté en CDI. Monsieur le Président, en 2008, à l’occasion de la visite de Benoît XVI dans notre pays, vous aviez affirmé : « Attention de ne pas donner le sentiment d’un culte privilégié ».

A l’occasion de votre visite et du contexte que vous voulez vouloir lui donner, nous nous autorisons, au nom de la laïcité républicaine, à vous rappeler vos propos… »

Lire : http://librepensee04.over-blog.com/2014/01/lettre-de-marc-blondel-pr%C3%A9sident-de-la-fnlp-au-pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique.html

François Hollande affiche sa volonté d’apaisement au Vatican LE MONDE | 25.01.2014 Par Stéphanie Le Bars et David Revault d'Allonnes

Ils sont presque parvenus à éviter les sujets qui fâchent. L'audience accordée par le pape François au président François Hollande, vendredi 24 janvier, au Vatican, n'aura pas permis de lever les désaccords, nombreux, entre le gouvernement socialiste et les catholiques français. Mais elle aura au moins fourni au chef de l'Etat l'occasion de tenter de montrer que les relations sont en voie d'apaisement. Et au Vatican de faire valoir ses vues et ses demandes.(…) Visiblement soucieux de ne pas s'appesantir sur les questions éthiques, M. Hollande a réduit ces sujets à une expression consensuelle : « la dignité humaine ». « C'est le mot, la valeur qui nous rassemble. » Un membre de sa délégation a relevé avec ironie la commodité du terme : « La dignité, c'est aussi ce que mettent en avant les défenseurs de l'euthanasie. » Pratique à laquelle s'oppose fermement l'Eglise.(…)

De fait, ces questions ont été abordées de manière plus frontale lors de l'entretien de M. Hollande avec Mgr Pietro Parolin, le numéro deux du pape François. Le responsable catholique a notamment invité le président à davantage « écouter et dialoguer avec les catholiques », qui s'estiment malmenés par divers projets ou décisions du gouvernement sur l'avortement, le divorce, le mariage pour tous, la famille, la fin de vieL'insistance du président à louer les vertus de la laïcité, qui permet « tout débat avec les cultes », son évocation de « l'instance de dialogue » entre Matignon et l'Eglise catholique, ressemblaient fort à un message d'ouverture.. » lire l’intégralité sur .http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/25/m-hollande-affiche-sa-volonte-d-apaisement-au-vatican_4354382_3214.html

C’est ce qui s’appelle aller à Canossa, non ? Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9nitence_de_Canossa

 Valls appelle la gauche à mener le combat pour défendre la laïcité Le Monde.fr avec AFP | 23.01.2014

Manuel Valls a appelé la gauche, mercredi 22 janvier, à combattre avec « la même vigueur » les intégristes catholiques et les revendications religieuses dans les banlieues. « Il faut mener un combat parce qu'il y a danger », a déclaré le ministre de l'intérieur lors d'une rencontre sur la laïcité, organisée par le groupe socialiste de l'Assemblée nationale. Une première menace vient, selon lui, « des intégristes de l'ultradroite catholique, rejoints par une partie de la droite » lors des débats sur l'avortement ou sur le mariage homosexuel. Les socialistes ont, selon lui, « réagi » sans hésiter pour les stopper. Mais, a-t-il poursuivi, « nous avons aussi un débat qui gêne plus la gauche, sur la montée des identités, des communautarisme», a ajouté Manuel Valls. Nous le rencontrons notamment dans les quartiers populaires où la misère, le chômage, la violence se rajoutent à une crise identitaire très forte. » « CONFLIT DUR AVEC LES COMMUNAUTARISTES » Estimant que la progression du port du voile ou les revendications sur les menus des cantines s'inscrivaient dans cette recherche d'identité « par le fait religieux », il a relevé que face « à des citoyens qui votent [socialiste], qui appartiennent aux classes populaires, il y a la tentation à gauche de céder, de ne pas voir le problème. » « Comme on combat une droite extrême qui veut revenir sur l'IVG, avec la même vigueur, il faut s'opposer [aux revendications religieuses], a-t-il martelé. [Sinon] notre modèle sera mis en danger. » Pour que ce « combat » n'alimente pas le « sentiment d'humiliation » dans ces territoires, « il ne faut pas oublier le combat pour l'émancipation », « la lutte contre les discriminations » et pour l'égalité à l'école, a toutefois mis en garde Manuel Valls. A ses côtés, l'ancien garde des sceaux Robert Badinter a également jugé que les revendications religieuses étaient « à chaque fois une épreuve de force pour faire reculer [la laïcité] ». « Nous sommes entrés dans une période de conflit dur avec les communautaristes », a-t-il dit. » http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/23/valls-appelle-la-gauche-a-mener-le-combat-pour-defendre-la-laicite_4352761_3224.html

Liberté-Égalité-Laïcité, Jean-Paul Scot 18 janvier 2014 |  Par Nicolas DUTENT La laïcité est le fruit d’une longue bataille pour la liberté et l’égalité, indissociable de celle pour la démocratie politique et sociale. Savez-vous que, si la France est depuis 1946 une « République indivisible, laïque, démocratique et sociale », l’épithète « laïque » a été ajoutée dans l’article premier de la Constitution grâce à l’adoption d’un amendement communiste ? Savez-vous que le premier projet de constitution, rejeté par les gaullistes et la droite cléricale, définissait très clairement la laïcité : « La liberté de conscience et de cultes est garantie par la neutralité de l’État à l’égard de toutes les croyances […] notamment par la séparation des Églises et de l’État, ainsi que par la laïcité des pouvoirs et de l’enseignement public ». La laïcité n’est pas une exception française même s’il y eut une voie française à la laïcité. - Voie française à la laïcité : La France fut le premier État à mettre en échec la théocratie pontificale, cette prétendue souveraineté des papes sur les rois, quand Philippe le Bel fit proclamer par ses légistes en 1303 l’autonomie du pouvoir politique face à l’autorité temporelle de la papauté. Louis XIV lui-même confirmera en 1682 les « libertés gallicanes » en affirmant que « les rois et les princes ne sont soumis dans les choses temporelles à aucune puissance ecclésiastique ». (…) - Loi du 9 décembre 1905 : La loi du 9 décembre 1905 relative à « la séparation des Églises et de l’État » parachève cette conquête de la laïcité. Ses « Principes » sont à rappeler à tous ceux qui voudraient réviser la loi pour la dénaturer.(…)

La loi de 1905 a subi de nombreux contournements, maintien du concordat napoléonien en Alsace-Moselle en 1919 et 1944, financement public des établissements privés sous contrat depuis la loi Debré de 1959, facilités fiscales accordées aux cultes multipliées depuis 2002. Mais, elle est capable encore d’apporter des réponses aux questions posées par la construction des lieux des cultes et l’activisme des intégristes religieux. Encore faudrait-il vouloir appliquer cette loi d’apaisement… »

Il faut lire l’intégralité sur http://blogs.mediapart.fr/blog/nicolas-dutent/180114/liberte-egalite-laiciter-jean-paul-scot

Laïcité

Il est de notoriété publique que le Général de Gaulle était un catholique convaincu. Les fondements éthiques de sa foi ont été toute sa vie la source de sa grande probité. Malgré sa foi profonde, il n'a jamais communié durant toutes les années où il représentait la République en tant que Président.
Ce n'est pas que la République était supérieure à sa foi, mais plutôt qu'elle était le garant de la cohésion de toutes les cultures de la France. En tant que représentant de la France, il ne pouvait manifester un attachement plus important à l'une ou à l'autre de ses composantes et devait traiter tout le monde de manière égale.

Il y a deux façons de concevoir la laïcité.

La première consiste à dire que tout ce qui représente un signe distinctif permettant d'assimiler une personne à une communauté est interdit. La laïcité ne préconise pas cela
La seconde considère que la République est la garante de la liberté de chacun et qu'elle doit protéger toutes les consciences et toutes les fois. Que ce soit au niveau des religions ou au niveau des traditions locales. La laïcité ne concerne que les religions.

(…) les représentants de la République se doivent d'avoir un comportement de neutralité irréprochable envers toutes les composantes du peuple français, à l'instar de l'exemple montré par le Général de Gaulle.

Et c'est là que le bas blesse, car loin s'en faut que ce soit le cas. Nous n'en sommes bien évidemment pas encore à voir François Hollande porter un voile intégral, même si l'idée du casque intégral fait son chemin...(…)

Il ne se gêne pas davantage, à l'instar de son ministre de l'intérieur,  pour porter la kippa.  On pourrait bien évidemment se dire que si Valls est invité dans une synagogue, il est légitime qu'il respecte les usages locaux en portant la kippa. Mais la République accepterait-elle que madame Taubira porte le voile islamique si elle va visiter une mosquée ? La réponse est clairement non. Valls a d'ailleurs gardé ses chaussures quand il a inauguré la mosquée de Strasbourg... » Lire l’intégralité et voir les photos sur http://www.alterinfo.net/Laicite_a98731.html

Valls ne devrait ni porter la kippa dans l’exercice de ses fonctions ni inaugurer des mosquées !

Publication de Penser la laïcité et émission Répliques de Catherine Kintzler le 20 janvier 2013 A l'occasion de la publication de mon nouveau livre Penser la laïcité (Paris : Minerve, 2014, 220p.), j'ai eu la chance d'être invitée par Alain Finkielkraut à l'émission Répliques (France-Culture) du samedi 18 janvier… » Ecouter l’émission sur http://www.mezetulle.net/article-publication-penser-la-laicite-emission-repliques-122155344.html

 Projet de loi organique et projet de loi interdisant le cumul de fonction exécutives locales avec le mandat de député, de sénateur ou de représentant au Parlement européen

Lire sur http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-discussion/projet-loi-organique-projet-loi-interdisant-cumul-fonction-executives-locales-avec-mandat-depute-senateur-ou-representant-au-parlement-europeen.html?xtor=EPR-56

Mariage pour tous

D’après l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), 7000 mariages entre personnes de même sexe ont été célébrés en 2013.

Bilan démographique 2013 de l’INSEE

Lire http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1482/ip1482.pdf

Égalité hommes/femmes

Le Commissariat général à la stratégie et la prospective estime que la lutte contre les stéréotypes filles-garçons est une bonne prévention, afin d’obtenir l’égalité hommes/femmes.

Lutter contre les stéréotypes filles-garçons

Lire sur http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/144000036/0000.pdf

IVG : l'Assemblée a voté l'article supprimant la notion de «détresse» Ronan Tésorière | Publié le 21.01.2014

L'Assemblée nationale a voté, tard mardi, l'amendement PS confortant le droit à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en France. L'article « 5 quinquies C » du projet de loi sur l'égalité femmes-hommes supprime la notion de « détresse » pour une femme voulant demander une IVG.

Il a eu lieu après un débat passionné, parfois grave, de plus de deux heures, en présence d'une centaine de députés.

La gauche a fait bloc pour défendre «un toilettage d'une formulation devenue obsolète» de la loi Veil de 1975, clamer le droit des femmes à disposer librement de leur corps et dénoncer tout diktat d'un «ordre moral» et tout «retour en arrière» sur l'IVG à l'image de l'Espagne. (…)

Le déremboursement de l'IVG rejeté

Une quinzaine de députés UMP ont souhaité que l'IVG ne soit plus remboursé par la Sécurité sociale. Leur volonté a été massivement rejetée. Le président du groupe UMP, Christian Jacob, s'était lui-même prononcé contre cette initiative. Député UMP et médecin, Bernard Debré s'était dit «écoeuré» par cette initiative. Au député UMP des Yvelines, Jean-Frédéric Poisson, Najat Vallaud-Belkacem a lancé qu'il était «insupportable» de vouloir «exclure du droit à l'IVG les femmes les plus modestes». Lire l’intégralité sur http://www.leparisien.fr/politique/ivg-l-assemblee-a-vote-l-amendement-supprimant-la-notion-de-detresse-21-01-2014-3515991.php

Voir aussi http://sante.gouv.fr/IVG

"Occupe-toi de ton rosaire, on s'occupe de nos ovaires" 9 Janvier 2014

A la veille de l'examen à l'Assemblée nationale du projet de loi pour l'égalité hommes-femmes, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Paris pour défendre l'avortement, en solidarité avec les femmes espagnoles et en réaction à la mobilisation des antis-IVG qui manifestaient à l'appel d'associations catholiques avec le soutien du pape François… » Lire la suite sur http://www.humanite.fr/societe/occupe-toi-de-ton-rosaire-soccupe-de-nos-ovaires-557280

Civitas tente de rétablir le délit de blasphème en attaquant les Femen, et c’est toujours avec vos impôts ! Par Nicolas Gavrilenko Jeudi 23 janvier 2014

Le 18 novembre 2012, en pleine manifestation des intégristes catholiques de Civitas contre l’homosexualité, les Femen ont tenté de faire un des happenings dont elles seules ont le secret. Les nervis de l’institut d’extrême droite s’étaient alors déchaînés dans une violence incroyable aux cris d’un abbé les appelant à montrer à ces femmes leur virilité1. Non contents de s’en prendre aux activistes, ils s’étaient attaqués dans la foulée à des journalistes, dont Caroline Fourest. Beaucoup de personnes s’étaient indignées à l’époque, et avaient réclamé, à juste titre, des sanctions, voire la dissolution de ce groupuscule fascisant. Nous avions alors fait l’analyse que le gouvernement, en pleine contestation de son projet de loi sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, n’irait pas jusque-là.

Nous avions lancé une pétition et écrit au ministre du Budget d’alors, Jérôme Cahuzac, pour proposer une alternative : puisque Civitas s’était auto-proclamé d’intérêt général, sans qu’aucune décision de l’administration fiscale n’intervienne, et qu’à ce titre, il fait des appels aux dons aux particuliers et aux entreprises en leur promettant des reçus afin de les défiscaliser, il suffit que l’administration fiscale fasse respecter la règle et sanctionne Civitas. Car c’est bien d’argent public qu’il s’agit, ce financement constituant une dépense fiscale pour l’Etat.

Las ! Malgré 12000 signataires, malgré le soutien de plusieurs députés, dont certains ont déposé des questions écrites à l’Assemblée Nationale2, le ministre du Budget n’a pris aucune décision pour faire cesser cet abus : considère-il qu’un groupuscule violent répond au critère d’intérêt général ? Civitas continue donc ses méfaits avec nos impôts, pire, l’institut a osé porté plainte.. »

La suite sur http://www.ufal.info/famille/civitas-tente-de-retablir-le-delit-de-blaspheme-en-attaquant-les-femen-et-cest-toujours-avec-vos-impots/8439



Charte de la laïcité dans le Val-d’Oise : peu de candidats ont signé 17 janvier 2014

Le texte écrit par l’Observatoire de la Laïcité du Val-d’Oise a été envoyé aux présidents des Fédérations politiques du département. Il s’agit, alors que la campagne électorale a commencé, d’obliger les candidats et les élus à s’engager à respecter le principe de la laïcité… » lire et écouter la suite sur http://www.francebleu.fr/infos/charte-de-la-laicite/charte-de-la-laicite-dans-le-val-d%E2%80%99oise-peu-de-candidats-ont-signe-1192768

Le recrutement de jeunes djihadistes pour la Syrie, c'est l'usine» Par Paule Gonzales le 17/01/2014

Deux jeunes toulousains de 15 ans, fréquentant le même lycée des Arènes ont rejoint la Syrie pour s'engager auprès d'al-Qaida, le 6 janvier dernier. C'est par leurs propres moyens, et en passant par la Turquie (Istanbul et Hatay), qu'ils ont rejoint cette zone de guerre. Pour la famille, c'est d'autant plus l'incompréhension que l'un d'eux est un élève réputé brillant et bien intégré dans sa classe. Deux demi-frères toulousains sont déjà morts en Syrie ces derniers mois: Jean-Daniel, 22 ans, et Nicolas, 30 ans, partis faire le djihad en Syrie, y ont laissé la vie.

Pour un des grands pontes du renseignement français, le verdict est sans appel : « Nous sommes aujourd'hui dans un recrutement de masse qui n'a rien à voir avec le recrutement pour la Bosnie et l'Afghanistan, qui ne concernait que quelques dizaines de personnes par an. Aujourd'hui, c'est l'usine. Pas moins de 500 à 600 Français sont impliqués en Syrie », rappelle-t-il. Entre 70 et 80 seraient de retour. « Il faut pouvoir les détecter, déterminer leur vraie identité, puis construire des éléments de preuves, ce qui est difficile » avoue-t-il.

Lire la suite et voir les vidéos sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/17/01016-20140117ARTFIG00245-un-expert-le-recrutement-de-jeunes-djihadistes-pour-la-syrie-c-est-l-usine.php



2e partie : dans Notre Commune (Besançon), Notre Département (le Doubs), Notre Région (La Franche  Comté) ; (Institutions républicaines)

Franche-Comté - La chapelle Le Corbusier cible de vandales 19/01/2014

A la chapelle de Ronchamp, le seul vitrage signé Le Corbusier vient de voler en éclats. Les voleurs qui ont commis les dégradations sont repartis bredouilles. Les amoureux du célèbre édifice, eux, sont consternés » http://www.estrepublicain.fr/actualite/2014/01/19/la-chapelle-le-corbusier-cible-de-vandales-zjrf



3e partie : dans l’humanité

 Le lobby européen des réactionnaires s’en prend au rapport Lunacek Par FHE, Mardi 21 janvier 2014

Nous vous proposons, ci-dessous, la traduction d’un article publié par la Fédération Humaniste Européenne (FHE) dont l’UFAL est membre. Cet article décrit le fort lobbying de la part d’organisations catholiques réactionnaires qui font pression sur les députés européens, en espérant le même résultat que pour le rapport Estrela. La France n’est pas épargnée puisqu’un des mots d’ordre de la prochaine manifestation de la Manif Pour Tous porte sur le rejet de ce rapport. NDLR

Il faut lire sur http://www.ufal.info/famille/le-lobby-europeen-des-reactionnaires-sen-prend-au-rapport-lunacek/8400



Union Européenne

La laïcité : un choix ou un droit ? le 13 janvier 2014

La laïcité, il s’agit parfois d’un terme ambigu puisque le sens ainsi que la signification sont flous. Par définition, il s’agit « d’un système qui exclut les Églises de l’exercice du pouvoir politique et administratif ». La charte des valeurs québécoises a comme but premier de reconnaître et d’affirmer certaines des grandes valeurs québécoises en assurant la laïcité dans les institutions gouvernementales. La proposition de cette charte a créé plusieurs débats qui ravivent les croyances sociales des Canadiens. De plus, cette charte peut avoir un effet de recul dans l’égalité et l’acceptation des diverses cultures au Québec, tout autant qu’elle peut moderniser la province.

Tout d’abord, l’article 2 de la Charte canadienne des droits et libertés promet la liberté de conscience et de religion, ainsi que la liberté de pensée, de croyance, d’opinion et d’expression. L’interprétation de ces mots varie; une des beautés ou faiblesses de la charte. Cet article, étroitement lié à la charte des valeurs québécoises, stipule l’interdiction du port de signes religieux aux fonctionnaires de l’État, ce qui peut être considéré comme un non-respect des droits individuels permis par la charte. De l’autre côté, en ne pratiquant pas la laïcité, l’État ne peut garantir la neutralité religieuse, ce qui ne permettra pas un droit à la liberté de conscience et de religion à tous puisque plusieurs seront facilement influencés par les fonctionnaires de l’État…. » lire la suite sur http://www.etudiant-ontario.ca/Actualites/2014-01-13/article-3574608/La-laicite-%3A-un-choix-ou-un-droit/1

QUÉBEC -Charte: la job ou la foi ? geneviève Lajoie et Louis Gagné 14-01-2014 Deux visions opposées de la laïcité se sont affrontées au premier jour de la commission parlementaire sur la charte des valeurs.

Ouvrant le bal des audiences publiques sur le projet de loi 60, l'ex-leader syndical Réjean Parent a soutenu que les fonctionnaires qui refuseront de retirer leurs signes religieux apparents malgré l'interdiction décrétée par la charte des valeurs méritent d'être congédiés. «À partir du moment où on pose des exigences, je dis que les employés de l'État devront se soumettre à ces exigences-là avec les conséquences qui peuvent s'en suivre [...] et s'ils ne veulent pas suivre les règles, bien jusqu'à un certain point, c'est eux autres qui se congédient ou qui s'excluent», a déclaré M. Parent.

Selon lui, il est tout à fait «raisonnable» de demander à l'ensemble des employés de l'État de laisser leur foi au vestiaire sur les heures de travail. Porter la croix, la kippa, le turban ou le voile au boulot n'est pas un droit fondamental, a-t-il plaidé lors de son passage devant les députés» Il faut lire la suite et surtout écouter (avec l’accent québecquois !)

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2014/01/20140114-063454.html

Vatican - Sous le pontificat de Benoît XVI Près de 400 prêtres pédophiles défroqués 19/01/2014 Durant le pontificat de Benoit XVI, qui a duré près de huit ans, 400 prêtres à travers le monde ont été défroqués pour avoir abusé sexuellement d’enfants. « En 2012 ils étaient environ 100, et environ 300 en 2011 », a déclaré le porte-parole du Vatican Federico Lombardi. Mais le Réseau des survivants des personnes victimes de violence par des prêtres (SNAP) juge ces mesures disciplinaires insuffisantes. « Le Pape doit commencer à défroquer également les prêtres qui couvrent les crimes sexuels, et pas seulement ceux qui les commettent », a déclaré le SNAP. » Tant que ce n’est pas fait, peu de choses vont changer ». Au début des années 2000, les dénonciations d’abus sexuels perpétrés par des membres du clergé sur des enfants se sont multipliées. Tout particulièrement en Irlande et aux États-Unis, les crimes, commis sur des milliers d’enfants surtout dans les années 1960, 70 et 80, ont commencé à faire surface. La haute hiérarchie a été accusée d’avoir souvent protégé les coupables, en les mutant, pour préserver la bonne réputation de l’institution »

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2014/01/19/pres-de-400-pretres-pedophiles-defroques

Grèce : un blogueur condamné à 10 mois de prison avec sursis pour blasphème La rédaction | le 20.01.2014

Un blogueur grec a été condamné par un tribunal à 10 mois de prison avec sursis pour blasphème et insulte à la religion. Filippos Loizos, 28 ans, avait été arrêté en septembre 2012 par les autorités grecques pour avoir parodié un moine orthodoxe sur Facebook.
Le blogueur avait représenté le moine Paisios, pope objet d'une ferveur populaire particulière et décédé en 1994, en forme de pâtes. Le surnom du religieux « starets Paisios » [littéralement « le vieux Paisios »] se rapproche du mot « starets Pastitsios », une spécialité culinaire grecque qui ressemble à base de pâtes et de boeuf ; le blogueur avait donc représenté le moine avec un visage en forme du plat traditionnel.

Quelques semaines après l'apparition de la page Facebook parodique, la police chargée de la lutte contre la cybercriminalité interpellait le blogueur suite à « des milliers de plaintes en ligne, en provenance de différents pays à travers le monde. » Une semaine avant l'arrestation de l'internaute, le parti néonazi Aube dorée avait présenté une plainte au parlement au sujet du blasphème.. ». Lire la suite sur http://www.fait-religieux.com/grece-un-blogeur-condamne-a-10-mois-de-prison-avec-sursis-pour-blapheme

La laïcité pour le monde arabe : une révolution des esprits pour une fraternité des coeurs 14/01/2014

Aujourd'hui les sociétés arabes sont tiraillées de l'intérieur entre majorité et minorité religieuse, entre majorités arabes et minorités non arabes, entre Arabes et Berbères, entre Arabes et Africains. Et de l'extérieur, subissant de plein fouet les luttes géopolitiques souvent liées aux ressources énergétiques.
Pour sortir du sentiment d'appartenance communautaire et confessionnelle et faire la place à la citoyenneté. Pour pouvoir envisager une réelle démocratie dans le monde arabe, la laïcité est une nécessité absolue.

Nous sommes convaincus, que seule la laïcité peut organiser des relations saines entre les différents acteurs du champ politique arabe. Qu'elle peut revivifier le champ culturel et social.

L'absence de culture laïque, bien encrés et traversant tout les strates de la société est un frein à l'émancipation citoyenne.

L'urgence de diffuser une culture laïque dans les sociétés, pour favoriser le passage à la démocratie afin que toute tentative ne soit plus vouée à l'échec.

Le monde arabe a besoin de la laïcité pour sortir de la pesanteur des identités confessionnelles et tribales. Pour sortir des allégeances aux partis politiques et aux régimes despotiques. Une culture laïque faisant la promotion des principes et des valeurs de la citoyenneté, de la liberté et de l'égalité entre les citoyens.

Pour ce faire il nous faut retourner et revisiter notre histoire commune, aux sources même de la laïcité. Et comme point de référence, point de départ, la figure emblématique de la culture arabe celle d'Ibn Rushd - Averroès - l'un des pères fondateurs de la pensée laïque. Urgence! Oui ! Avant que les sociétés ne sombrent dans une catastrophique guerre civile sans fin…»

lire l’intégralité sur

http://www.podcastjournal.net/TRIBUNE-La-laicite-pour-le-monde-arabe-une-revolution-des-esprits-pour-une-fraternite-des-coeurs_a15845.html

 Une constitution, nom de Dieu! (Destour, Bism'Allah!). De Nadia El Fani. 2014 14 Janvier 2014 , trois ans ont passé depuis "La Révolution", la constituante nous livre un projet de constitution, au nom de Dieu...Voir la vidéo sur http://vimeo.com/84096989

Martina Navratilova critique la passivité du CIO sur les droits LGBT

L'ancienne championne de tennis Martina Navratilova - ouvertement lesbienne - a critiqué mardi la passivité dont fait preuve selon elle le Comité international olympique (CIO) sur la question du droit des homosexuels en vue des jeux Olympiques de Sotchi (Russie) en février prochain» Lire la suite sur http://mobile.e-llico.com/article.htm?martina-navratilova-critique-la-passivite-du-cio-sur-les-droits-lgbt&articleID=32064



Égypte - Participation moyenne au référendum La Constitution approuvée à 98,1 % ouvre la voie à Sissi 19/01/2014

Le « oui » l’a emporté à 98,1 % au référendum sur la Constitution en Égypte. Le pouvoir a invoqué le taux de participation pour crier victoire hier et considérer que ce résultat légitimait la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet. Avec 38,6 % de votants, une participation supérieure au référendum constitutionnel de 2012 (32,9 % lorsque Morsi était au pouvoir), cette consultation pave la voie vers la présidence au nouvel et très populaire homme fort du pays, le général Abdel Fattah al-Sissi, qui avait lié son sort à la participation au scrutin. Sissi, qui est chef de l’armée, vice-Premier ministre et ministre de la Défense du gouvernement intérimaire, avait promis, trois jours avant le référendum, qu’il se présenterait à la présidentielle de 2014 « si le peuple le réclame » appelant au même moment à voter massivement. Les Frères musulmans, la confrérie de Mohamed Morsi qui avait remporté toutes les élections depuis la révolte de 2011, avaient appelé à boycotter le scrutin, et en conséquence, aucune campagne n’a été menée en faveur du non. Désignés « organisation terroriste » par le pouvoir, les Frères musulmans veulent poursuivre leurs manifestations même s’ils ne parviennent plus à mobiliser les foules… » http://www.estrepublicain.fr/actualite/2014/01/19/la-constitution-approuvee-a-98-1-ouvre-la-voie-a-sissi

Centrafrique : la maire de Bangui devient présidente Edité par LV avec AFP le 20 janvier 2014 Catherine Samba-Panza a été élue lundi présidente intérimaire par le parlement provisoire centrafricain. Elle a lancé un "appel vibrant" aux miliciens chrétiens et combattants musulmans à déposer les armes.

Catherine Samba-Panza est devenue lundi la présidente par intérim de Centrafrique. La maire de Bangui a été élue au second tour de scrutin. Elle succède à Michel Djotodia, le chef de l'ancienne coalition rebelle Séléka, qui a remis sa démission le 10 janvier sous la pression de la communauté internationale.

Dès son élection, elle a lancé un "appel vibrant" aux miliciens chrétiens et combattants  musulmans à déposer les armes, dans un discours devant les parlementaires. "Manifestez votre adhésion à ma nomination en donnant un signal fort de dépôt des armes", a-t-elle dit à l'attention des miliciens chrétiens anti-balaka avant de s'adresser aux ex-Séléka, "déposez vos armes", pour faire "cesser la souffrance des populations" après des mois de sanglantes violences  interreligieuses. " A compter de ce jour, je suis la présidente de tous les Centrafricains sans exclusive", a-t-elle assuré: "la priorité des priorités est de faire cesser la souffrance des populations, restaurer la sécurité et l'autorité de l'Etat sur tout le territoire"… » lire la suite sur http://lci.tf1.fr/monde/afrique/la-maire-de-bangui-devient-presidente-de-centrafrique-8350369.html



4°partie : publications, sites, citations

Des associations citoyennes pour demain » de Didier Minot, aux éditions Charles Léopold Mayer http://www.eclm.fr/ouvrage-362.html

« Penser la laïcité », Catherine Kintzler Paris : Minerve, 2014

http://a404.idata.over-blog.com/0/17/71/72/CKLaiciteCouv.jpg

« Inna », Caroline Fourest , Grasset Prix de vente au public (TTC) : 20,90 € 400 pages

http://carolinefourest.wordpress.com/

Humanisme 301 : Pour une approche laïque de la morale »

http://www.conform-edit.com/revues-maconniques/humanisme2013-07-25-20-13-05_/humanisme301-detail

« Désamorcer l'Islam radical », Dounia Bouzar, éditions de l'Atelier. Voir :

http://www.acturank.com/article71726.html

et

http://www.liberation.fr/video/2014/01/17/dounia-bouzar-le-gouvernement-doit-proteger-les-citoyens-des-derives-sectaires_973564

Dans son livre l'anthropologue dénonce un amalgame entre l'ensemble des musulmans et les radicaux.

« François Hollande, Dieu et la République » Samuel Pruvot,   Editions Salvator, 190 pages, 19,50 €. http://www.fait-religieux.com/en-religion-hollande-n-est-pas-transcendant

Retour