Retour

Mardi 08/04/2014

Lettre N°282

1e partie : Dans Notre République laïque

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la Loi de tous les citoyens, sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. »  Article 1 de la Constitution, adoptée par référendum, le 28 septembre1958. 

« La République assure la Liberté de conscience… ne reconnaît, ni ne salarie, ni ne subventionne aucun culte » Loi de séparation des églises et de l’État, 9 décembre 1905.

Dans ma lettre précédente je vous avais fait part de cet article :

« Nous demandons l’abrogation de la loi dite « sur le voile à l’école »

http://blogs.mediapart.fr/edition/laicite/article/120314/nous-demandons-l-abrogation-de-la-loi-dite-sur-le-voile-l-ecole Les réactions sont nombreuses…

L’UFAL dénonce vigoureusement cette relance des attaques contre la laïcité dans le secteur particulièrement sensible de l’école publique. Le moment est choisi, alors que le ministre de l’Éducation nationale vient de publier une Charte de la Laïcité, et que le Conseil d’État, certes de façon sibylline, a confirmé la validité de la circulaire Chatel imposant la neutralité religieuse aux parents accompagnateurs de sorties scolaires.. »

Voir sur

http://www.ufal.info/ecole/loi-du-15-mars-2004-jean-mace-reviens-la-ligue-est-devenue-folle/8815

Laïcité scolaire: une exigence d'émancipation

Auteur du Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon, 2014) et ancien membre de la Commission Stasi sur la laïcité dans la République, Henri Pena-Ruiz répond aux enseigants qui demandaient ici-même, le 12 mars, l’abrogation de la loi dite « sur le voile à l’école ». Issue des travaux de la Commission, la loi a selon lui « été salutaire ».

La suite sur :

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/180314/laicite-scolaire-une-exigence-demancipation

Ne laissons pas le Front National dévoyer la laïcité !Par l'UFAL Lundi 17 mars 2014 Le FN a fêté à sa façon les 10 ans de la loi du 15 mars 2004 réglementant le port des signes religieux par les élèves des écoles publiques. Il souhaite ni plus ni moins qu’elle soit « étendue »… à l’espace public (la rue, les commerces, les stades, etc.)1. Une atteinte aussi grave aux libertés publiques est bien dans la ligne de ce parti d’extrême-droite. Mais elle constitue aussi un véritable dévoiement du principe de laïcité appliqué à l’école publique, fondé sur l’ignorance volontaire de son contenu… »

Lire la suite sur http://www.ufal.info/feminisme-et-laicite/feminisme-et-laicite-communiques-de-presse/ne-laissons-pas-le-front-national-devoyer-la-laicite/8821

Laïcité scolaire : des textes de Jean Zay à 2004 Mercredi 19 mars 2014 Par ReSPUBLICA

Circulaire du 1er juillet 1936 : « Je vous prie d’inviter les chefs d’établissements secondaires à veiller à ce que soient respectées les instructions interdisant tout port d’insignes. […] Vous voudrez bien considérer comme un signe politique tout objet dont le port constitue une manifestation susceptible de provoquer une manifestation en sens contraire. L’ordre et la paix doivent être maintenus à l’intérieur des établissements scolaires, mais en même temps vous veillerez à ce que les chefs d’établissements évitent les incidents et les éclats et que l’on procède, dans toute la mesure possible, par la persuasion plutôt que par la contrainte. »

Circulaire du 31 décembre 1936… »

lire la suite sur :

http://www.gaucherepublicaine.org/combat-laique/laicite-scolaire-des-textes-de-zean-zay-a-2004/62931

L’éducation à la laïcité : l’engagement de la Ligue de l’enseignement 18 mars 2014 |  Par Charles Conte

Un récent article du blog de l’UFAL affirme à tort que la Ligue de l’enseignement appellerait à l’abrogation de la loi de 2004. Les rédacteurs, excités à l’idée de titrer à boulets rouges sur un mouvement d’éducation populaire, se sont manifestement emballés. Ils ont confondu, on veut croire involontairement, le billet d’un collectif d’enseignants de la région parisienne posté sur le site participatif laïcité de Mediapart animé par la Ligue, avec la position de la Ligue elle-même. D’ailleurs, la Ligue l’a précisé rapidement sur le blog. Une mise au point de Nicolas SADOUL, secrétaire National de la Ligue de l'enseignement… »

Lire la suite sur

http://blogs.mediapart.fr/edition/laicite/article/180314/l-education-la-laicite-l-engagement-de-la-ligue-de-l-enseignement

La Ligue de l’Enseignement est-elle pour ou contre le communautarisme ? Par Charles Arambourou 21 mars 2014

La Ligue a réagi au communiqué de l’UFAL dénonçant la pétition parue sur son blog, pour l’abrogation de la loi réglementant le port des signes religieux par les élèves de l’enseignement public. Elle vient de publier une mise au point, qui, hélas, ne lève pas encore nos inquiétudes… ».

Lire la suite sur

http://www.ufal.info/feminisme-et-laicite/la-ligue-de-lenseignement-est-elle-pour-ou-contre-le-communautarisme/8862

Collectif Laïque : 10 ans après, continuons de soutenir la loi de 2004 ! Samedi 22 mars 2014

Le 15 mars 2004 était adoptée la loi réglementant le port des signes et tenues religieuses par les élèves de l’enseignement public.

Elle a mis fin à de nombreuses situations conflictuelles : auparavant, les solutions apportées n’étaient pas les mêmes partout, les personnels de l’Éducation nationale manquant de repères précis. Cette loi, issue du rapport Stasi, faisait suite à l’audition la plus large des acteurs du système éducatif, d’associations et représentants de la société civile et avait été votée à une très grande majorité au Parlement. Elle a apporté l’apaisement attendu au sein de l’école publique.

Les associations signataires regrettent donc de relever sur le blog Mediapart de la Ligue de l’enseignement, une tribune intitulée : « Nous demandons l’abrogation de la loi dite sur le voile à l’école ».

Lire la suite sur

http://www.ufal.info/ecole/collectif-laique-10-ans-apres-continuons-de-soutenir-la-loi-de-2004/8868

Développer l’éducation à la laïcité : expliquer la loi du 15 mars 2004, s’approprier la nouvelle charte de la laïcité à l’école , Samedi 29 mars 2014 Par Pierre Hayat

Les dates anniversaire sont l’occasion de bilans et de réflexions sur la façon de réactiver un projet. La loi  scolaire du 15 mars 2004 n’échappe pas à la règle. La Ligue de l’enseignement a eu, pour sa part, l’idée étrange de porter sur son blog Mediapart un texte  d’enseignants  réclamant… son abrogation [1]. Ce manifeste  est accompagné d’un appel à signatures [2].

Dix ans après, on retrouve dans ce texte dogmatique les même préjugés et les mêmes diatribes, inoxydables, contre une  loi « antivoile », « injuste », « cabrée sur une communauté », « prohibitionniste », cause de  « paniques morales » contre les musulmans, favorisant un « discours du bouc émissaire et de la peur » (sic). Les signataires déplorent également que la loi de 2004 n’ait pas « permis aux enseignants de se faire entendre du public ». Mais était-ce le but de cette loi ? »

Lire la suite sur http://www.gaucherepublicaine.org/respublica/developper-leducation-a-la-laicite-expliquer-la-loi-du-15-mars-2004-sapproprier-la-nouvelle-charte-de-la-laicite-a-lecole/69885

Reconstruire la République, le 15/03/2014 Daniel Keller, Grand Maitre du Grand Orient de France

« Dans les temps que nous vivons, il ne suffit pas de dire que la République va mal. Il est nécessaire de faire le constat lucide des maux qui l'affectent et de fixer un cap susceptible de rassembler.

Un peu partout resurgissent des agissements que l'on croyait révolus : tags, inscriptions qui désignent les juifs, les francs-maçons, les homosexuels comme des boucs émissaires. Sans oublier les slogans martelés dans des manifestations qui prétendent faire entendre une soi disant colère. De quelle colère s'agit-il ? De celle contre des comploteurs qui n'existent pas ?

Contre des hommes et des femmes que l'on veut stigmatiser en raison de leur confession au mépris du respect de la diversité des croyances, de leurs convictions philosophiques qu'ils affirment au grand jour ou de leurs inclinations sexuelles ? L'Histoire aurait dû nous vacciner contre de tels fantasmes.

Je reste convaincu que les agitateurs qui crient haut et fort ne sont qu'une minorité contre laquelle les lois de la République doivent s'appliquer sans faiblesse. En revanche, les sectateurs passifs et consentants de telles dérives sont l'illustration de l'affaissement moral de notre société, de la perte du sens des valeurs qui en est le fondement. Ils sont aussi l'expression du repli de chacun sur soi et de l'oubli de toute notion minimale d'intérêt général sans lequel on ne peut vivre ensemble. Ce sont ces dérives la, qu'il faut combattre, car cette évolution, pour inquiétante qu'elle soit, n'est pas inéluctable.

Tout d'abord, à l'heure où l'on constate la vacuité du débat d'idées, il est essentiel de raviver la réflexion collective sur le devenir de notre société. Ce n'est pas en occultant la dimension prospective de l'existence qu'on parviendra à renforcer l'esprit civique. L'avenir doit être l'horizon du politique. La tyrannie du court terme est le plafond de verre contre lequel se brisent les interrogations de chacun. Il est temps de s'en affranchir, c'est ainsi que l'on ravivera la conscience citoyenne sans laquelle toute République se meurt et que l'on fera reculer l'esprit de vindicte. Celui-ci atteste souvent du refus panique d'affronter l'avenir au motif qu'il serait pire que le temps présent.

Il est tout aussi essentiel que les citoyens se réapproprient la République. »

Lire la suite sur

http://www.huffingtonpost.fr/daniel-keller/reconstruction-republique_b_4963606.html

Baubérot, Jéhovah et le prof de SVT. 19 mars 2014 |  Par Deus Aderit

Lue sur le blog de Jean Baubérot, un des (le ?) spécialistes français de l'histoire de la laïcité, cette phrase (en un court post-scriptum) :

« Un article [de la Charte de la laïcité]m’a gêné : celui qui indique qu’ « aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question du programme.». Bien sûr, mais un enfant doit aussi pouvoir argumenter en fonction de ses propres convictions, même à l’école qui doit lui apprendre à débattre ».

Il ne s'agit pas de faire ici le « procès » de M. Baubérot, dont d'autres semblent vouloir se charger dans les commentaires qu'ils lui adressent sur son blog. Je n'en ai de toute façon pas les compétences, et quand bien même les aurais-je que je n'en aurais pas l'envie… »

Lire la suite sur

http://blogs.mediapart.fr/blog/deus-aderit/190314/bauberot-jehovah-et-le-prof-de-svt

Oui, un prêtre peut être élu maire par Rémi Duchemin, Publié le 11 mars 2014

le saviez-vous ?

Rien, dans la loi, n’interdit à des religieux de se présenter à l’élection municipale. La Sacro-sainte laïcité induit que la République française ne reconnaît aucune religion. Pour l’État, un membre d’un clergé est donc avant tout un citoyen comme un autre. Et à ce titre, il peut donc prétendre à toute fonction élective. Des religieux pourront donc être élus maires lors des élections municipales des 23 et 30 mars prochains. A condition, évidemment, de respecter la laïcité dans le cadre de leur fonction. "S’il arrive en conseil municipal en robe… " Si un prêtre est élu maire, il devra donc bien séparer les deux fonctions. "Quand il s’exprime en tant que maire, il n’est plus prêtre", résume Delphine Krust, spécialiste en droit public, jointe par Europe1.fr. "De manière générale, il devra adopter un comportement plus neutre. C’est sûr que s’il arrive en conseil municipal en robe ou en soutane, cela posera forcément des problèmes", poursuit-elle.

Pas seulement les prêtres. Évidemment, cette compatibilité entre la vocation religieuse et les fonctions de maire n’est pas réservée à la seule religion chrétienne. "Cela est évidemment valable pour les autres religions, donc un rabbin ou un imam peuvent également parfaitement être maires", explique Delphine Krust… »

Lire la suite sur

http://www.europe1.fr/Municipales/Oui-un-pretre-peut-etre-elu-maire-1910587/

Le Sacré-Coeur, une "verrue" construite sur les cadavres des Communards !

La basilique du Sacré-Coeur a été financée par une souscription publique pour racheter les péchés de La Commune ! Il ne faut pas l'oublier comme il ne faut pas oublier qu'elle est construite sur les cadavres des Communards. C'est un symbole d'humiliation des vainqueurs versaillais sur leurs vaincus… »

Lire la suite sur

http://www.souslavouteetoilee.org/2014/03/le-sacre-coeur-une-verrue-construite-sur-les-cadavres-des-communards.html

Les Femen ne sont pas un mouvement à caractère sectaire Créé le 20/03/2014 EXCLUSIF -

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), que le député UMP Georges Fenech a saisie en février sur le cas des Femen, accusées de « dérive sectaire », a rendu sa réponse…

N’en déplaise à Georges Fenech, les Femen ne sont pas un mouvement à caractère sectaire. C’est la réponse qu’a apportée ce jeudi la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) au député UMP dans un courrier que 20 Minutes s’est procuré…. »

lire la suite sur

http://www.20minutes.fr/societe/1329042-exclusif-les-femen-ne-sont-pas-un-mouvement-a-caractere-sectaire

monsieur Fenech a encore perdu une bonne occasion de se taire ! Jusqu’où va-t-il dériver ?

France: une fédération pour l’enseignement privé musulman Publié le 23-03-2014 par RFI

L'enseignement privé musulman marque une nouvelle étape dans son développement, avec la création, hier samedi 22 mars, d'une fédération nationale pour défendre ses intérêts auprès des pouvoirs publics : la Fnem. En France, il y a une trentaine d'écoles musulmanes et seulement deux possèdent un agrément avec l'État.

Au bout de cinq ans d'existence, les écoles privées peuvent prétendre à un contrat d'association avec l'État. Un atout précieux, selon Makhlouf Mamèche, directeur adjoint du lycée Averroès à Lille, le premier lycée privé musulman en France à avoir obtenu ce contrat. « On aspire à cette signature pour pouvoir bénéficier des subventions de l’État et hausser la formation de notre personnel, surtout les professeurs », assure-t-il… »

lire la suite sur

http://www.rfi.fr/france/20140323-une-federation-enseignement-prive-musulman/

Salut et guérison : lettre au préfet 17/03/14 - Katia Venco, présidente de l’Union de familles laïques de La Réunion

Non Monsieur le Préfet nous ne sommes pas d’accord avec le versement d’une subvention de 15 000 euros à « salut et guérison ». Nous ne nous prononcerons pas sur le côté sectaire de cette pseudo-église, mais nous vous rappellerons les principes en vigueur dans la République française à laquelle, sauf changement de statut qui nous aurait échappé, la Réunion appartient. Ces principes, inscrits dans la constitution de 1958, reprenant les articles de la loi de 1905, sont ceux de la séparation des églises et de l’État. L’État ne finance ni ne subventionne aucun culte. À partir du moment où, à la Réunion, la direction de la Jeunesse des sports et de la vie associative a pris la décision de financer une association cultuelle, qui de plus, selon l’Unsa, n’est pas agréée, c’est le principe républicain qui est remis en cause... »

lire la suite sur http://www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/253031-salut-et-guerison-lettre-au-prefet.html

La société générale et LCL clôturent les comptes de deux mosquées Lu sur le site de l'UAM93

Les musulmans de Noisy-le-Grand ont eu la désagréable surprise de recevoir aujourd’hui, le 18 mars 2014, un courrier recommandé de la Société Générale, établissement bancaire gérant le compte de leur future Grande Mosquée  leur signifiant que la Société Générale va procéder à la fermeture de leur compte dans 60 jours.

Le président de l’association a appelé sa conseillère bancaire qui s’est refusée à lui donner la moindre explication à cette décision injustifiée. Aucune raison n'a été donnée… »

lire la suite sur

http://www.islamisation.fr/archive/2014/03/20/la-societe-generale-et-lcl-cloturent-les-comptes-de-deux-mos-5327257.html

Voile islamique lors des sorties scolaires : un pas de plus vers le communautarisme Guylain Chevrier le 20/03/2014

Alors que des associations demandent l'abrogation de la circulaire Chatel de 2012 sur les sorties scolaires, Gylain Chevrier, ancien membre du HCI, s'inquiète du recul de la laïcité en France, ces derniers mois.

(…) Il s'agit ici, il ne faut pas s‘y tromper, de groupes de pression coordonnés qui relèvent de la mise en place d'un véritable communautarisme. Autrement dit faire reculer la règle commune au nom de leur différence.. »

Lire l’intégralité sur

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/03/20/31003-20140320ARTFIG00131-voile-islamique-lors-des-sorties-scolaires-un-pas-de-plus-vers-le-communautarisme.php

Une mère musulmane condamnée pour avoir retiré son fils de l'école, AFP 12 mars 2014

La jeune femme écope de six mois de prison avec sursis. Elle avait justifié son acte par ses convictions religieuses. Le parquet de Chartres évoque une « dérive sectaire »

Lire la suite sur

http://www.liberation.fr/societe/2014/03/12/une-mere-musulmane-condamnee-pour-avoir-retire-son-fils-de-l-ecole_986467

Dordogne : le gérant du château Pauly mis en examen pour "viols et abus de faiblesse" Publié le 15/03/2014

Le président du centre de remise en forme du château du Pauly est soupçonné de viols sur fond de dérives sectaires… » (NDLR : il maniait le goupillon d'une façon très personnelle)

Lire la suite sur

http://www.sudouest.fr/2014/03/15/derives-au-chateau-du-pauly-1492133-1788.php

Violente agression antisémite à Paris le Vendredi 21 Mars 2014

Un homme de 59 ans a déposé plainte pour une agression antisémite, jeudi, dans le XIXe arrondissement de Paris. Selon ses dires, trois hommes lui ont lancé des insultes avant de lui asséner des coups au visage, puis de lui dessiner un semblant de croix gammée sur la poitrine… »

Lire la suite sur

http://www.franceinfo.fr/faits-divers/violente-agression-antisemite-a-paris-1358979-2014-03-21

2e partie : dans Notre Commune (Besançon), Notre Département (le Doubs), Notre Région (La Franche  Comté) ; (Institutions républicaines)

L’esprit libertaire contre la censure 24/03/2014

Le Théâtre des Sources propose, en avril et mai, un parcours aux sources de la liberté à Nans-sous-Sainte-Anne

Philippe Cormery, l’astucieux directeur artistique du Théâtre des Sources de Nans-sous-Sainte-Anne, est de retour avec quelques programmations pour le moins originales et politiquement incorrectes, comme il les aime […]

Une exposition « qui risque de faire parler d’elle »(…).

En effet, « L’origine avec du poil autour » regroupe 21 caricatures exécutées par des dessinateurs comme Berth, bien entendu, mais aussi par deux femmes : Coco et Willis from Tunis. Les caricatures rendent hommage au travail du peintre épicurien Gustave Courbet, d’une manière originale « qui risque de faire parler d’elle », comme le prévoit Philippe.

Là où Courbet a puisé son inspiration « L’effervescence libertaire de Courbet a toujours trouvé auprès des caricaturistes d’hier et d’aujourd’hui une filiation heureuse », ajoute Philippe. « Réunis, ils sont un rempart contre l’obscurantisme, la censure, l’assujettissement au dominant… » Entrée gratuite, les week-ends d’avril et mai, de 15 h à 21 h, Théâtre des Sources de Nans-sous-Sainte-Anne 06.33.03.14.76. »

http://www.estrepublicain.fr/doubs/2014/03/24/l-esprit-libertaire-contre-la-censure

3e partie : dans l’humanité

« Les histoires sont remplies de guerres de religions, mais qu'on y prenne garde, ce n'est point la multiplicité des religions qui a produit la guerre, c'est l'esprit d'intolérance qui animait celles qui se croyaient dominantes.» Montesquieu, Mes pensées

Le Parlement européen rejette un rapport sur l'égalité hommes-femmes  11/03/2014

Le Parlement européen a rejeté mardi à l'issue d'un vote serré un rapport sur l'égalité entre les hommes et les femmes, qui appelait à garantir l'égalité de rémunération à travail égal.
Le rapport a été rejeté par 298 voix contre, essentiellement dans le camp conservateur, 289 pour (majoritairement la gauche et les libéraux) et 87 abstentions, dont un nombre important de députés écologistes, en tête desquels Daniel Cohn-Bendit et José Bové.

Le rapport demandait aux États de l'UE de « garantir le respect du principe fondamental de l'égalité de rémunération à travail égal entre les femmes et les hommes », d'interdire les démissions forcées en cas de maternité, et prônait la lutte contre les stéréotypes sexistes…. »

Lire la suite sur

http://www.alterinfo.net/notes/Le-Parlement-europeen-rejette-un-rapport-sur-l-egalite-hommes-femmes_b6404200.html

Présidente de l'APCE sur le sujet de la libeLe

Les élections municipales au Pays-Bas voient la participation de trois partis "musulmans" Leila Assam -24 Mars Pays-Bas :

Alors que la France voit jour après jour l'installation d'une sorte d'islamophobie et un Front National qui gagne du terrain sur les autres partis, au Pays-Bas, trois partis se réclamant de l'Islam se présentent aux élections municipales… »

Lire sur

http://www.lemag.ma/Les-elections-municipales-au-Pays-Bas-voient-la-participation-de-trois-partis-musulmans_a81892.html

«  Le groupe Helsinki de Moscou alerte la Présidente de l'APCE sur le sujet de la liberté de religion source : European Interreligious Forum for Religious Freedom

Lire sur http://www.coordiap.com/press2984-helsinky-rudy-salles-pace.htm

Tunisie: Libération de Jabeur Mejri HuffPost Maghreb/AFP  |  Publication: 04/03/2014

Le Tunisien Jabeur Mejri, condamné à sept ans et demi de prison pour la diffusion de dessins jugés blasphématoires en 2012, a été libéré mardi soir près de deux semaines après une grâce présidentielle, a indiqué son avocat à l'AFP… »

Lire la suite sur

http://www.huffpostmaghreb.com/2014/03/04/jabeur-mejri-libre_n_4898964.html

Pakistan : l'interdiction du mariage d'enfants menacée La rédaction | le 18.03.2014

La plus haute autorité religieuse pakistanaise, le Conseil de l'idéologie islamique (Council of Islamic Ideology, CII), a demandé le 12 mars au gouvernement de revenir sur l'interdiction des mariages d'enfants, jugée non conforme à l'islam. Le CII chargé de conseiller le Parlement sur la compatibilité de la législation avec la loi islamique (charia), a également estimé qu'un homme n'avait pas besoin de demander la permission de sa première femme pour en épouser une autre.
A l'issue de la dernière réunion du Conseil, l'un de ses membres a déclaré que la loi interdisant le mariage des enfants, qui fixe l'âge minimum des mariés à 16 ans pour les femmes et à 18 ans pour les hommes, n'était pas conforme aux enseignements de l'islam… »

Lire la suite sur

http://www.fait-religieux.com/pakistan-l-interdiction-du-mariage-d-enfants-menacee

En Syrie, le retour de mesures discriminatoires pour les chrétiens 5/3/14

Le groupe djihadiste État islamique en Irak et au Levant (EIIL) impose un retour de la « dhimmitude », qui impose à la population chrétienne un statut inférieur en échange de sa sécurité.

Relent d’ottomanisme en Syrie. Le groupe djihadiste État islamique en Irak et au Levant (EIIL), dont le projet est d’établir un grand califat au Moyen-Orient régi par la charia, a publié un communiqué, daté du 22 février sur des forums djihadistes, dans lequel l’EIIL dévoile le contenu d’un « pacte » imposé par son émir Abou Bakr al-Bagdadi aux habitants chrétiens de la ville syrienne de Raqqa (Nord), un bastion du groupe. »

Lire la suite sur http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/En-Syrie-le-retour-de-mesures-discriminatoires-pour-les-chretiens-2014-03-05-1115757

Les lois anti-blasphème en hausse dans le monde, le Pakistan loin en tête jeudi 13 mars 2014

Des gouvernements de par le monde instaurent de plus en plus de lois anti-blasphème, le Pakistan étant de loin le pays qui emprisonne le plus de citoyens soupçonnés de porter atteinte à la religion, selon un rapport américain […]

La commission estime que ces lois anti-blasphème « protègent les croyances avant les individus ». Alors que ce genre d’affaires a lieu essentiellement dans le monde musulman, le rapport note que la Russie a elle aussi décrété l’an dernier une loi sur le blasphème après que le groupe punk Pussy Riot a donné une représentation critique vis-à-vis du président Vladimir Poutine dans une église. Le texte cite aussi la Grèce, où un homme a été arrêté en 2012 pour blasphème après s’être moqué d’un moine orthodoxe sur Facebook ».

Lire sur

http://www.lesoir.be/493315/article/actualite/fil-info/fil-info-monde/2014-03-13/lois-anti-blaspheme-en-hausse-dans-monde-pakistan-loin-en-tete

Égypte, la justice condamne à mort 529 Frères musulmans

Marquée par une condamnation à mort de 529 partisans de l’ancien président islamiste Mohamed Morsi, l'Egypte est dans une situation très délicate à moins d’un mois des élections présidentielles prévues pour mi-avril

Lire la suite sur http://www.humanite.fr/monde/egypte-la-justice-condamne-mort-529-freres-musulma-561696

4e partie : publications, sites, citations,…

DISCOURS de VICTOR HUGO, député, DANS LA DISCUSSION DU PROJET DE LOI SUR L'ENSEIGNEMENT le 15 janvier 1850

À lire et à relire sur http://www.gipsa-lab.grenoble-inp.fr/~carlos.canudas-de-wit/discurVictor%20Hugo_Education.htm

Philéas & Autobule, revue philosophique destinée aux 8-13 ans, est la revue de tous les enfants qui se posent des tas de questions sur tout : Qu’y a-t-il derrière les apparences ? À quoi sert un ami ? Pourquoi faut-il des chefs ? Les jeux, les histoires, les infos de la revue leur permettent d’aller à la rencontre des autres, de réfléchir et de construire leurs propres réponses à toutes ces questions. En savoir plus

Un site : Les amis de Jean Meslier, curé athée au XVIIIe siècle  http://www.jeanmeslier.fr