Selon le journaliste un type qui se fait appeler Monseigneur a refait le chemin suivit par le Christ il y 2000 ans le 14/04/2001.

Cette affirmation sans nuance aux informations de France-Inter constitue une divulgation volontaire de fausse nouvelle car il est patent que ce journaliste n'a pas vérifié ses sources : qu'il prouve que le Christ a existé et qu'il prouve que celui-ci a bien fait un tel parcours.