Bibliographie

(Censure, laïcité, religions, libre pensée, politique)

(Cette bibliographie est répartie sur deux fichiers)


B.Courcelle; dernière mise à jour : septembre 2001



Accès rapide:
 Religions et Libre Pensée;
 Religions, politique et société; 
Histoire des religions; 
Le monde contemporain

Les ouvrages "indispensables" sont marqués par ***. (Je ne cherche pas à faire du terrorisme intellectuel, mais seulement à aider les lecteurs à s'y retrouver dans cette bibliographie qui commence à être un peu touffue.)

Censure


J.-C. Abramovici, Le livre interdit, 1996, Petite Bibliothèque Payot (290 p.).

(Recueil de textes sur (le plus souvent pour) la censure, de 1623 (procès du poète Théophile de Viau) à 1815, introduits et commentés. On y trouvera des textes de P. Bayle, La Mettrie, Malesherbes, Diderot, Rousseau et d'autres. La défense de la liberté d'expression intégrale est encore loin et tous les auteurs s'accordent à prohiber les "livres infâmes" qui détourneraient de la "sainte religion". Certains auteurs voulaient purifier la langue de tous les termes ayant pris des connotations "indécentes" et rendre en quelque sorte syntaxiquement impossible l'écriture de ces livres honnis, anticipant ainsi sur la "novlangue" d'Orwell dans "1984".
Pour la censure en France à partir de 1848, voir l'excellent ouvrage de P. Ory cité ci-dessous.).

*** G. Coq, Ch. Conte, (ouvr. coll. dir. par) Le lynchage médiatique, Collection Panoramiques, Ed. Corlet-Marianne, Condé-sur-Noireau (14), 1998, 220p., 85 F.

(Pour la défense de la liberté d'expression, contre le consensus tiédasse et le médiatiquement correct.)

*** Y. Frémion, B. Joubert, Images interdites, Syros-Alternatives, Paris, 1989. (Excellent, très bien illustré; à chercher dans les bonnes librairies d'occasion telles que: Un regard moderne, rue Gît-le-Coeur, Paris)

B. Joubert, Anthologie érotique de la censure, La Musardine, 2001, 360 pages, 120 F.

Ce livre examine de nombreux cas et arrêtés de censure pris en France, en application les décrets dits de protection de la jeunesse (1949), des lois sur les publications étrangères et d'autres, plus récents, tels que l'article R227-24 du code pénal.
Il décrit le fonctionnement de la commission de censure où, à côté des prêtres et des mères de familles, les communistes ne sont pas les derniers à vouloir faire des autodafés.

M. Kuhlmann, N. Kuntzmann, H. Bellour, Censure et bibliothèques au XXième siècle, Ed. du Cercle de la Librairie, Paris 1989, 350 p. (Intéressant et documenté, avec un chapitre sur les bibliothèques aux Etats-Unis.)

B. de Negroni, Lectures interdites, le travail des censeurs au XVIIIième siècle, 17723-1774, A. Michel, 1995,375 p.
(Comme l'indique le titre un ouvrage très spécialisé. Des chapitres très intéressants sur les rivalités entre les différentes instances de censure: le gouvernement, les parlements (tribunaux), les évêques, dont les philosophes font les frais, et sur les distinctions subtiles entre vrais et faux apocryphes, parodies, pastiches, et documents officiels publiés avec des fautes de typographie volontaires et des ambiguïtés calculées.)

*** P. Ory (et 20 autres auteurs): La censure en France à l'ère démocratique (1848 - ...), Ed. Complexe, Bruxelles 1997, 350 p., 140F.
(Un ouvrage très bien documenté et très complet).

J.-J. Pauvert, Nouveaux (et moins nouveaux) visages de la censure, Les Belles-Lettres, Paris, 1994.

M. Rajsfus, La censure militaire et policière 1914-1918, Le Cherche-Midi, 1999.

A. Stora-Lamarre, L'enfer de la IIIième République, Censeurs et pornographes (1881-1914), Imago, Auzas Editeurs, Paris 1990.
(La "sainte" alliance des républicains et des calotins contre la littérature érotique et libertaire, et l'enseignement des "funestes secrets" permettant de "supprimer l'arrêt des règles".)

Collectif: Censures, de la Bible aux Larmes d'Eros, Ed. du Centre G.Pompidou, Paris, 1987. (Comporte une liste de 136 auteurs français inscrits à l'Index, d'auteurs censurés au titre de la loi de 1949, etc... Liste incomplète puisque N. Genka n'y figure pas, mais néanmoins utile.)

Maintenant-La Censure, numéro spécial de la défunte revue Maintenant, mai 1994. Ses archives sont annoncées sur le serveur du Réseau Voltaire.

Religions et libre pensée.

Anonyme: Traité des trois imposteurs: Moïse, Jésus-Christ, Mahomet, (De Tribus Impostoribus, vers 1700), Préface de P. Naville, Editions de la Passion (93100 Montreuil), 1991. Il en existe une version anglaise en ligne.

Cavanna: Lettre ouverte aux culs-bénits, Albin Michel, 1994, Paris
(La peur pose les questions, la religion donne les réponses. Pour des extraits de ce livre)

Ch. Conte (ed.): Mon Dieu, pourquoi tous ces interdits?, Collection "Panoramiques", Arléa-Corlet, Condé-sur-Noireau, 1993.

Ch. Conte (ed.): Dépassées, les valeurs catholiques?, Collection "Panoramiques", no 23, Arléa-Corlet, Condé-sur-Noireau, 1995. L'article de S. Denèfle "Pourquoi dit-on Bye-Bye à l'église" est disponible en ligne (sous son titre original: "Catholiques en rupture").

O. De Rudder: Le droit au blasphème, Renaudot, Paris, 1989.
(Ouvrage épuisé, je l'ai trouvé en Avril 1996 à la Librairie Libertaire, 145 rue Amelot,75 011 Paris; pour vous mettre l'eau à la bouche, je citerai:
Que les croyants croient. Mais qu'ils acceptent nos blasphèmes. Ce ne seront toujours que bien peu de choses par rapport à leurs meurtres. Ils ont une dette envers l'humanité. Ils ne sauraient la payer. Qu'ils se taisent et ça ira.C'est donc un droit que je réclame. Celui d'attaquer les dogmes, les fois, les religions, les rites et les croyances, les personnes divines et leurs affidés.) Voir aussi R. Topor, ci-dessous.

F. Engels et K. Marx, libres penseurs, textes choisis et présentés par A. Balabanoff, réédition en 1995 par la Libre-Pensée (110 p., 40F)

J. Lalouette: La Libre-Pensée en France 1848-1940, Albin Michel,1997, 636 p., 180F.

J. Meslier: Textes choisis, Editions Rationalistes, Paris, 1973. (Voir l' Union Rationaliste ; mais épuisé; voir chez les bouquinistes ou ci-dessous)
Le curé Meslier, rationaliste, athée et révolutionnaire, mort en 1729, a laissé un "testament" où il écrit notamment, p. 31:
Sachez que ce n'est qu'erreurs, abus, illusions et impostures, de tout ce qui se débite et de tout ce qui se pratique dans le monde pour le culte et l'adoration des dieux.
Ou encore:
L'humanité ne sera heureuse que lorsque le dernier roi sera étranglé avec les boyaux du dernier prêtre.
(cité par C. Romane, voir ci-dessous; cette maxime a été reprise par les anarchistes.)

J. Meslier: Mémoire, préf. A. Farrachi, Exils, 2000, 130p. 90F

A. Nataf: Les libres-penseurs, Bordas, 1995.
(Beaucoup de renseignements utiles présentés sous forme compacte, mais un choix étrange: que vient faire Job, personnage mythique, chez les libres-penseurs? et de grands absents: B. Russell, J. Rostand, J.P. Sartre, et bien d'autres. Les deux derniers cités sont Freud et Loisy, morts en 1939 et 1940. Disons qu'il manque un second volume.)

O. Panizza: L'immaculée conception des papes, (1893), J.-J. Pauvert, Paris, 1971.
(Où il est "démontré " que Dieu est constitué de 5 personnes et non de 3.)

*** R. Rémond: Histoire de l'anticléricalisme en France de 1815 à nos jours, Ed. Complexe, 1985.
(Cet ouvrage contient de larges extraits de textes. Voir mon anthologie.)

C. Romane: De l'horrible danger de la lecture, Aide mémoire à l'usage des intolérants, Balland, Paris, 1989.
(Petite anthologie de textes "blasphématoires".)

R. Topor: La Véritable Nature de la V!erge Mar!e, 72 pages, 28 illustrations de M. Bastow, Editions du Rocher, 1996 (40F)
(Extrait: La Vierge Marie avait été violée une bonne vingtaine de fois au cours de sa brève existence terrestre, sans aucun dommage, ni effet secondaire, pour sa véritable nature.
La sémantique du mot "nature" est très riche. Citations:
La nature en elle ne s'était point encore apaisée (Aragon);
La mère de la nouvelle mariée lui demanda, un jour, si son mari avait fait ouverture à sa nature (Béroalde de Verville, 1556-1629)

R. Trousson: Histoire de la libre pensée, des origines à 1789, "Espace des libertés", Centre d'Action Laïque, Bruxelles, 1993. (En vente à la librairie de La Libre Pensée)

Religions, politique et société

*** M. Aarons, J. Loftus, Des nazis au Vatican, Olivier Orban, Paris, 1992 (trad. de: Ratlines, Londres, 1991) (Comment le Vatican a organisé la fuite de plusieurs dizaines de milliers de nazis, oustachis et SS ukrainiens en Amérique du Sud, au Canada, en Australie, avec la complicité des services secrets américains et surtout britanniques; voir mes notes de lecture.)

D. Baril, Les mensonges de l'école catholique, VLB éditeur, Montréal, 1995; voir la Librairie du Québec, 30 rue Gay-Lussac, Paris 05.
(Si au Québec la séparation de l'Etat et des religions est la règle, le système scolaire reste confessionnel, pour l'essentiel catholique. Ce livre expose les 31 mensonges du lobby catholique qui permettent à ce système archaïque de se maintenir. L'auteur milite au Mouvement Laïque Québécois. Présentation détaillée du livre sur son site.)

J. Baubérot (Coordonnateur): Religion et laïcité dans l'Europe des douze, Syros, 1994 (Un document de référence, avec des exposés historiques pour chacun des douze premiers pays ayant constitué l'Union Européenne.)

J. Baubérot, G. Gauthier, L. Legrand, P. Ognier, Histoire de la Laïcité, Centre Régional de Documentation Pédagogique de Franche-Comté, 1994 (BP 1153, 25 003 Besançon, 400p., ISBN: 2 84 093 018 8)
(Un historique détaillé des combats laïques en particulier dans le domaine scolaire, avec de très nombreux textes.)

*** F. Brunnquell, Les associations familiales, combien de divisions ? , 1995, Ed. Dagorno, Paris.
(Ce petit livre montre les liens entre les Associations Familiales, Catholiques , la Fédération des Familles de France, l'Opus Dei, le Front National, les royalistes et les nostalgiques de Pétain; ce livre a été attaqué en justice mais je ne sais pas où ça en est. Tout aussi inquiétant que celui de R. Darne cité plus bas.)

C. Colonna-Cesari, Urbi et Orbi, Enquête sur la géopolitique vaticane, Ed. La Découverte, Paris, 1992.

C. Colonna-Cesari, Le pape, Combien de divisions?, Ed. Dagorno, Paris, 1994.

G. Coq, Laïcité et république: le lien nécessaire, Ed. du Félin, Paris, 1995.

*** H. Fabre: L'Eglise catholique face au fascisme et au nazisme, les outrages à la vérité, Editions EPO, Centre d'Action Laïque, Bruxelles 1994, (prix 190F , sur commande dans toute bonne librairie;). (Voir mes notes de lecture.)

*** F. Hacourt, Le Vatican, l'argent et le pouvoir, Ed. EPO, Bruxelles, 1984 (je l'ai acheté à la librairie Publico, 145 rue Amelot, Paris)
(Ecrit par un journaliste installé à Rome, cet ouvrage fait la lumière sur l'obscurité du gouvernement de l'église catholique, sur ses manoeuvres financières qui en font un paradis fiscal, sur le "sac de Rome" (spéculations immobilières diverses), et sur l'extorsion de fonds qu'il pratique auprès de l'Etat italien et de la ville de Rome. Une nouvelle édition mise à jour serait utile.) Disponible gratis sur Internet (MS-Word97, zippé): http://www.chez.com/fr777/stockvvv/vatican.zip

*** C. Hitchens, Le mythe de mère Teresa, ou Comment devenir une sainte de son vivant grâce à un excellent plan média, 1996, Ed. Dagorno, Paris (1995, ed. originale)
(Ce livre montre les liens de mère Teresa avec l'extrême droite, rappelle l'apologie qu'elle fait de la souffrance sans se préoccuper de la soulager ainsi que ses déclarations réactionnaires contre l'avortement; à quoi servent les dons importants qu'elle recueille?
Extraits: [Il s'agit d'un "hôpital"-mouroir fondé à Calcutta par m.T.]: Il ne s'agit pas ici de tenter honnêtement de soulager la souffrance, mais de promouvoir un culte fondé sur la mort, la souffrance et la sujétion. [...; m.T. désignant un cancéreux agonisant]: "Tu souffres comme le Christ sur la croix. Alors, Jésus doit être en train de t'embrasser." [Réponse de l'homme]: "S'il vous plaît, alors, dites-lui d'arrêter." p. 49;
Orphelins abandonnés, épaves humaines, lépreux et agonisants forment la matière première des démonstrations de compassion. Ils ne sont pas en position de se plaindre; [...] Il est temps de reconnaître que la principale représentante actuelle de cette fausse consolation est elle-même une démagogue, une obscurantiste et la servante dévouée de pouvoirs temporels. p. 56;
Le monde riche aime et souhaite croire que quelqu'un fait quelque chose en faveur du tiers-monde. Pour cette raison, il ne s'inquiète pas outre mesure des motifs ou des pratiques de tous ceux qui remplissent, même par procuration, ce mandat. [...] la véritable adresse du missionnaire consiste à donner d'abord satisfaction aux parrains ou aux donateurs, et non pas à soulager les opprimés. )

G. Kepel: La revanche de Dieu, Points-Actuels, Seuil, Paris, 1991.

*** A. Lacroix-Riz: Le Vatican, l'Europe et le Reich, A. Colin, 1996. (Cet ouvrage analyse la politique du Saint-Siège de 1914 à 1955, marquée par un soutien systématique à l'Allemagne, allant jusqu'à l'organisation de l'évasion vers l'Amérique du Sud de nombreux nazis. Pour plus de détails, voir mes notes de lecture.)

G. Lecha, Jean-Paul II, Tours-Reims 1996, le collectif contre la venue du pape à Tours: une démarche citoyenne, 1998, éditions Acratie, L'Essart, 86 310 La Bussière. (Il ne parle que du collectif de Tours. Beaucoup de documents intéressants sur le travail de ce collectif, les oppositions qu'il a rencontrées. Une analyse des courriers reçus relatifs à la débaptisation. Je recommande ce livre qui coûte 120F, une misère.)

D. Maugenest, Le discours social de l'Eglise de France, 1891-1992. Textes majeurs de l'épiscopat, rassemblés et présentés, Ed. Cerf 1995, 750 p. (Pour ceux qui souhaitent lire les textes complets)

G. Minois: L'Eglise et la guerre, de la Bible à l'ère atomique, Fayard, 1994.
(Ouvrage de 530 pages très documenté; malgré les efforts de l'auteur pour déterrer le plus obscur théologien s'étant prononcé contre la guerre, sainte ou pas, les nombreuses citations parlent d'elles-mêmes.)

G. Minois: L'Eglise et la science, Histoire d'un malentendu, Volume 2: De Galilée à Jean-Paul II, Fayard 1991.
(Ouvrage très bien documenté; la thèse du "malentendu" participe de l'entreprise de reconquête par l'église catholique des milieux scientifiques; il n'y a pas malentendu, il y a impossibilité absolue d'entente entre les religions, dogmatiques par essence, et la démarche scientifique, faite de raisonnement, de doute et de remises en cause continuelles. Tout le discours sur la convergence entre Science et religions n'est que faribole contre laquelle il faut s'élever vigoureusement.)

*** G. Minois: Histoire de l'athéisme, Fayard, 1998, 180F.
(Excellent bouquin que n'ai pas encore fini de lire; je mettrai bientôt une recension plus fournie.)

A. Morelli, Lettre ouverte à la secte des adversaires des sectes, Ed. Labor, Bruxelles, 1997 (95 p., 55F)

(Extraits: [Si un journaliste décrivait la bénédiction papale dans les termes habituellement utilisés à propos des sectes cela pourrait donner ceci:] "Le gourou des catholiques s'est adressé à ses adeptes pour leur rappeler quelques-uns des mythes de leur bric-à-brac de croyances irrationnelles. Il leur a rappelé la nécessité d'embrigader leurs enfants pour faire proliférer le christianisme. Il avait son déguisement et ses colifichets habituels pour ce type de mascarade." (p. 11)

La pérennité millénaire des religions n'est due qu'à cet envahissement intempestif des consciences enfantines, cette violation permanente de leur liberté par une information forcée, qui et le propre de tout conditionnement, mais donc aussi sans doute de toute éducation. (p. 28)

La secte, comme la communauté chrismatique, le couvent, la prison, l'hôpital, la caserne, le pensionnat (et peut-être aussi certains partis ou entreprises lorsqu'il s'agit de Disney ou MacDo) est l'une des institutions totalitaires qui prend, marque, change de nom ou immatricule, imprime dans un moule et déguise pour donner l'impression d'uniformité des corps et des esprits. Elle ôte par essence sa personnalité à l'individu, qui n'a d'intérêt et de dignité qu'en tant que membre du groupe. (p.33)

En réalité, toute croyance vue de l'extérieur est loufoque et il est impossible d'établir une gradation entre les religions selon leur degré plus ou moins élevé de rationalité. L'irrationnel des religions qui nous sont proches nous échappe parce que nous y sommes habitués. Mais rappelez-vous qu'un concile de l'Eglise s'est longuement penché sur une question [...]:
"La vierge Marie est-elle restée vierge également pendant son accouchement?" [...] Nous atteignons peut-être là des sommets d'irrationnel (bien que le dogme de la transsubstanciation ou tranformation du pain et vin en chair et sang réels de Jésus ne soit pas mal non plus!) mais nous nous permettons de rire lorsque la méditation transcendantale nous propose de changer le monde par la matière médiatrice [...]. (p. 65)

Je pense que les sectes ne sont encore en matière de "nocivité" que de pâles amateurs à côté des grandes multinationales des religions, dont les morts sont à comptabiliser par millions. [...] (p. 77, conclusion))

*** B. Oudin: La foi qui tue, R.Laffont, 1980, 2ième édition 1989.
(Un ouvrage très complet et très bien documenté. 280 p.)

*** H. Pena-Ruiz: Dieu et Marianne, Philosophie de la laïcité, PUF, 1999 (Cet ouvrage comporte une critique solidement argumentée des avis du Conseil d'Etat sur les foulards islamiques, et plus généralement de toutes les positions communautaristes et des tenants de la "laïcité ouverte" tels J. Baubérot.)

*** E. Pion: L'avenir laïque, Denoël, Paris, 1991 (ISBN 2-207-23916-0; 300p. , 140F) (Un livre remarquable, vigoureux et clair, rigoureux dans son écriture et sa pensée, lucide mais optimiste et résolument tourné vers l'avenir; il contient toutes les réponses aux questions souvent posées sur la laïcité et aux objections qui lui sont souvent faites; extraits. E. Pion est président du Mouvement Europe et Laïcité.)

F.X. Schweyer, Autopsie d'une manipulation; analyse des procédés d'orientation et d'interprétation des sondages religieux, Ed. Fleurus, Paris, 1991.
(L'auteur est docteur en sociologie, spécialiste de la sociologie des religions)

F. Venner, L'opposition à l'avortement, du lobby au commando, 1995, Berg International.
(Les associations citées ont attaqué ce livre en justice mais la plainte a été jugée irrecevable en Mai 1996.)

Le Nouveau Politis, numéro 17, Mars 94, tout entier sur le thème: "La laïcité, une vielle idée neuve".

Les idées en mouvement (revue de la Ligue de l'Enseignement), avril 1998, no spécial sur la laïcité.

L'Ecole Emancipée. Voir son serveur.

GOLIAS, "Journal Catho tendre et grincant", Lyon. C'est une source d'information remarquable sur la politique de l'église catholique. Sur injonction du Vatican, Golias ne s'affiche plus "catho" sur ses couvertures récentes. Quelques thèmes importants:

Ancienne série:

No 27-28, 8.91: "Le retour des croisés: Guide de l'intégrisme catholique; Les réseaux cathos-fachos". (Si on n'est pas anticlérical après avoir lu ce numéro, c'est que l'on est déja membre de l'Opus Dei -:) )

No 30, Eté 92: "l'Opus Dei" (280 pages !)
Voir aussi le numéro de Mai 1994 : "Les réseaux secrets de la nouvelle droite intégriste".
Golias-Magazine (Le no 50F, les nos doubles: 100F)

No 42, 5.95
Les réseaux secrets de la nouvelle droite intégriste; les lobbies de l'ordre moral; la croisade du pape contre l'avortement

No 43, 7.95
Rwanda, la machette et le goupillon; le Touvier rwandais protégé par l'Eglise de France

No 47, 5.96
Les Chiffonniers de l'Histoire; les négationnistes, Garaudy et l'Abbé Pierre;

No 48-49, été 96
Rwanda: l'honneur perdu des missionnaires; les douments secrets qui annonçaient le génocide.

No 51, 11.96
Bilan de la visite du pape de 1996.

No 55, 7.97
Opus Dei, Charismatiques etc...: les nouvelles légions du pape; les JMJ 97.

No 56, 9.97
L'Eglise sous Vichy: la sainte collaboration; la nouvelle croisade de Jean-Paul II contre les femmes.

No 57, 11.97
Eglise et pédophilie; la carte des écoles intégristes.

No 59, 3.98
Réévangélisation des élites: Dieu péréfère-t-il les patrons?
Le Vatican et la Shoah: le péché des fils, pas celui des Pères.

Les dossiers de Golias no 1, 1995, 160 p., 90 F.
Galilée, une réhabilitation en trompe-l'oeil? Les nouvelles affaires Galilée. 1995

Pour commander: Golias, BP 3045, 69 605 Villeurbanne cedex, Tel: 04 78 03 87 47.

Accès à la suite. (Histoire des religions, le monde contemporain)

Pour m'écrire et retourner au
Sommaire
Une liste d'adresses et
de sites sur l'Internet