APPEL DE MGR PIERRE RAFFIN

EVEQUE DE METZ

Appel adressé à 260 000 jeunes Mosellans de 5 à 21 ans et à leurs parents, ce qui représente 700 000 Mosellans au bas mot, texte dont nous respectons scrupuleusement l'esprit, la lettre et l'orthographe, qui a été distribué entre autres à TOUS LES ELEVES d'un collège public de METZ.

Nous ne disposons pas encore de la lettre d'accompagnement du Recteur de Nancy.

APPEL DE L'EVEQUE DE METZ AUX PARENTS DONT LES ENFANTS

SONT SCOLARISES EN ECOLE, EN COLLEGE OU EN LYCEE

En ce moment de l'année scolaire, beaucoup d'entre vous ont à décider de l’enseignement religieux de leurs enfants dans le cadre scolaire.

C’est une chance pour nous tous de pouvoir associer l’enseignement religieux à l’éducation scolaire et humaine. L'homme serait tragiquement mutilé sans sa dimension intérieure et spirituelle.

Il y va de la culture religieuse. Sans un minimum de connaissance auxquelles tous ont droit, l'homme risquait d'être analphabète par rapport à notre riche patrimoines judéo-chrétien.

Il y va du sens de la vie. Fautes de vrais repères, de solides jalons, sans le soutien d'une communauté, sans idéal vrai, l'homme est déboussolé, court le danger de graves dérives.

Il y va de la foi chrétienne. La lettre des évêques aux catholiques de France noua rappelle utilement que la foi doit être proposée dans la société actuelle.

Il y va de la logique d’une vie de baptiste. La préparation aux sacrements doit aller de pair avec l’enseignement religieux en établissement scolaire.

Il y va de votre responsabilité de parents. Vous êtres « les premiers éveilleurs et les premiers éducateurs de la foi de vos enfants» et, au moment de leur baptême , vous vous êtes engagés à soutenir les propositions que fait l'Eglise pour la catéchèse et l'éducation de la foi.

Soyez remerciés, chers parents, de savoir résister aux sollicitations de dispenses qui équivaudraient à une démission de votre part.

Soyez félicités et encouragés par votre participation et votre témoignage fidèles au sein de votre famille et de votre communauté paroissiales.

Monseigneur Pierre Raffin

Evêque de Metz

Commentaires  de B.Mirgain : voilà quelles sont les pressions exercées par le clergé sur les parents d’élèves des écoles publiques en Moselle, avec la bénédiction des autorités académiques , de l’administration et des chefs d’établissement bien entendu…