retour

ce dessin vous choque ?

C'est bien ce que nous pensions, et pourtant...

Pourtant, si on y réfléchit, il n'est pas choquant. En tous cas, pas plus que les publicités qui envahissent les murs de nos cités et de nos villages, les vêtements de vos enfants et les programmes radio-TV contre lesquelles vous ne protestez pas.

Pas plus que les symboles religieux qui envahissent notre vie : églises triomphantes de laideur et d'insolence (n'oubliez pas que la pièce montée de crème Chantilly qui surmonte la butte de Montmartre a été élevée pour  expier  la Commune de 1871 !), croix dans les rues, sur le bord des routes, dans les écoles, les tribunaux, les cimetières laïques, en fer, en bois, en pierre, en béton, bien souvent en violation de la loi de séparation de 1905, croix au cou ou sur les vêtements de beaucoup de nos contemporains, qui la plupart du temps ne sont pas pratiquants et seraient bien en peine de répondre aux questions les plus simples du catéchisme, statues naïves ou carrément débiles sur les routes, dans les champs, sur les sommets de nos plus beaux sites montagneux ou de bord de mer, comme si on devait la beauté de ces sites à un dieu quelconque.

Alors qu'il est impossible de prouver l'existence, ou la non-existence d'un ou de plusieurs dieux, une minorité de croyants (catholiques en France) impose ses certitudes à une majorité de non­ croyants, de sceptiques, d'agnostiques, d'indifférents ou de croyants en d'autres dieux.

Le principe même de la laïcité, institutionnelle pour l'État Français rappelons le, c'est la neutralité. Chacun est libre de croire en ce qu'il veut, à condition que cette croyance soit intime, qu'elle ne soit pas imposée a autrui ni ne lui dicte une conduite. Or, chaque jour les médias tiennent le crachoir aux autorités ecclésiastiques comme ils disent, pour toujours nous asséner la position de l'église catholique sur tout ce qui concerne la vie publique. Les films et livres qu'il faut voir ou rejeter, les rapports sexuels qu'il ne faut pas avoir en dehors du mariage chrétien, les problèmes de société, l'enseignement conforme à la doctrine de l'Eglise etc.

Il n'y a que deux contradictions avec cette doctrine que l'église catholique n'a jamais osé fustiger ouvertement, c'est la peine de mort, et l'armée. Ce qui démontre sa collusion, s'il en était besoin avec le pouvoir temporel.

La laïcité intransigeante est une proposition juste

Elle consiste :

  • à laisser croire chacun chez soi, en ce qu'il veut ;
  • à respecter les hommes et non pas leurs idées ;
  • à offrir aux enfants une instruction indépendante de toute idéologie fermée.

  • C'est un plaisir du Cercle des Résistants à l'Oppression des Agenouillistes de le rappeler.

    retour