Retour

Guilleminot Christian

10, rue des Frères Mercier

25000 Besançon

Tél : 0381812943

Courriel : cled@free.fr

Besançon le 11/05/13

 

À

 

Alternative rouge et verte

 

Objet : Thouret, femme voilée et voileuse, honorée sur un tram

 

Camarades,

J'ai réagi depuis longtemps1 à cette nouvelle atteinte à la laïcité perpétrée par la municipalité de Besançon. Après les croix illégales sur le palais Granvelle et celle sur la mairie (bien qu'approuvée par un tribunal administratif2) voilà un tram affublé d'une femme voilée et plus grave, qui a voilé, dominé et manipulé d'autres femmes.

Je vous ai écrit il y a maintenant plus d'un an pour attirer votre attention sur cette violation du principe de laïcité qui doit régir la vie publique afin que règne la paix civile.

Si j'ai bien reçu votre journal depuis cette époque, je n'ai pas eu de réponse ni observé de réaction de votre part sur ce sujet pourtant crucial pour notre société.

Quels services ont rendu les couvents à la collectivité? Débarrasser des familles bourgeoises de filles insoumises ou enceintes parce que violées par un proche, panser les plaies des victimes de la rapacité et des mauvais traitement de la bourgeoisie et du patronat en proposant  un personnel soignant au plus bas coût, sans aucun droit, manipulé mentalement par la peur, l'isolement, la violence et dans son corps par la privation sensorielle, et en particulier sexuelle.

Vous dites être militants féministes, alors je ne comprend pas que vous ne réagissiez pas contre la décision d'honorer cette personne, décision incompréhensible, scandaleuse et injustifiée qui est un déni de ce qui fonde notre république, à savoir la laïcité, et pour ceux qui sont à l'origine du formidable progrès social qu'est cette laïcité obtenue par de durs combats syndicaux et politiques. Ceci est d'autant plus étonnant quand le port du voile par les femmes musulmanes est stigmatisé de toute part, qu'on leur interdit l'accès aux transports publics lorsqu'elle portent ce que j'appelle le « préservatif intégral ». C'est arrivé à Besançon. Alors par quel contorsion mentale une municipalité peut-elle couvrir de tels agissements et honorer exactement l'inverse ? Qui dans notre ville a intérêt à lancer des guerres communautaristes ?

Il n'est pas trop tard pour rectifier cette forfaiture car vous en avez les moyens et, me semble-t-il, le devoir, en tant que militants d'une gauche qui ne trahit ses valeurs et que conseillers municipaux. Nous serons nombreux et de tout cœur avec vous dans ce combat pour une société apaisée, pour la liberté de croire ou non et de penser sans crainte de violence, pour le rétablissement d'une des plus grande et belle valeur humaines qu'ait inventé le peuple français qui est la laïcité.

Sinon, dites-moi quel crédit je puis accorder aux déclarations et prises de position que je lis dans vos bulletins et ailleurs ?

Guilleminot Christian

 

 

1) http://www.croa-at.com/tram/le_tram_procession.html

  1. 2) ttp://www.croa-at.com/militant/besac/mairie/

Retour